Collaboration @ Théâtre de la Madeleine

 

 

Une pièce de Ronald Harwood
Texte français de Dominique Hollier
Mise en scène de Georges Werler

Avec Michel Aumont, Didier Sandre, Christiane Cohendy, Stéphanie Pasquet, Patrick Payet, Eric Verdin, Armand Eloi.

 

 

 

Collaboration, la pièce à succès de Ronald Harwood, adopte un regard différent sur la montée du nazisme : celle d’une collaboration artistique de deux grands noms, Richard Strauss et Stefan Zweig, et d’une grande amitié qui restera inébranlable malgré tout ce qui pourrait la briser.

1931, Allemagne : Richard Strauss, grand compositeur classique allemand interprété par Michel Aumont, est en quête d’inspiration et se laisse convaincre par sa femme, Pauline, de proposer à Stefan Sweig de lui écrire un opéra.

Zweig, grand écrivain juif autrichien, interprété par Didier Sandre, lui répond favorablement et vient lui rendre visite. Tous deux s’admirent, mais l’intimidation s’empare de Zweig qui n’ose les déranger.

« Un ami psychologue m’a dit que j’étais névrosé… Je pense qu’il plaisantait… », Stefan Zweig

« Si c’était Freud, il ne plaisante jamais ! », Richard Strauss

De cette admiration mutuelle naît un projet d’opéra inspiré de Ben Johnson : La Femme Silencieuse.

Entre l’Allemagne et l’Autriche, les deux hommes se rencontrent régulièrement pour avancer sur celui-ci. C’est en 1932, au domicile de Zweig que les deux hommes, solitaires de nature, s’avouent leur amitié, le bonheur qu’ils tirent de cette collaboration et la confiance mutuelle qu’ils ont en « leur avenir ensemble ».

« Je sens que cela va être la période la plus productive de notre vie », Strauss.

1933, Adolf Hitler dirige le Troisième Reich et les attaques envers le peuple juif se font ressentir. Zweig s’indigne de la situation et en fait part à son ami Strauss. Il sent la violence des préconisations des nazis qui menace, il est effondré par les livres qui sont brûlés et en perd toute envie d’écrire. Strauss semble moins troublé par les événements et se concentre sur sa création.

« J’ai toujours pensé que la politique passait et que l’art durait… Mais là, je n’en suis plus sûr… », Zweig.

L’art est sous le contrôle du régime politique, interdisant toute œuvre juive ou en collaboration avec une personne juive. Strauss refuse de se soumettre à ces obligations et ne souhaite pas abandonner son ami. Cependant, son fils ayant épousé une femme juive, sa famille est elle aussi menacée. Il est contraint à accepter la position de président de la Chambre de la Musique du Troisième Reich pour les protéger. Ami fidèle, il se bat pour préserver sa collaboration avec Zweig qui, lui, s’enferme dans la crainte et l’indignation.

« Le monde, tel qu’il est, vous montre que notre collaboration n’est plus envisageable. », Zweig.

Cette pièce aborde un thème peu souvent traité : la collaboration artistique et l’amour dans le travail. La relation entre Strauss et Zweig est une belle déclaration d’amitié, de respect et d’admiration mutuelle. Les deux protagonistes interprètent merveilleusement leurs rôles et une belle harmonie apparaît dans leur jeu. Le ton humoristique de Strauss apporte un réel rafraîchissement à la pièce. Sa relation maritale est mise en scène d’une façon peu courante et est particulièrement bien interprétée.

Alors que de nombreuses pièces se basent sur des crimes humains, Collaboration, elle, traite la montée du nazisme sous l’angle d’un crime culturel.

Le contrôle de la liberté artistique est vu comme une « faillite morale ». Alors que Strauss ne prend position que sur des questions artistiques, Zweig, libre penseur, a des pensées humanistes et se préoccupe de l’avenir de l’Europe et du peuple juif.

Cette pièce nous amène à nous demander lequel des deux est le véritable résistant : celui qui donne raison au nazisme en arrêtant toute création artistique et préfère fuir … ou celui qui refuse tout compromis et tente de ne rien changer à son train de vie ?

 

Collaboration

Du 25 Janvier au 31 mai 2013 au théâtre de la Madeleine,

19 rue de Surène, 8e.

Du mardi au samedi à 20h30, le dimanche à 17h.

www.theatremadeleine.com/Collaboration

Crédit photo: Bernard Richebé

www.richebe.com

 

Partenaires

Le Mouv'Paris.fr

Follow us

FacebookTwitter
Soundcloud